skip_previous
previous article
skip_next
next article

Quand Theodore marie éthique et chic

Créée en 2015 par deux jeunes corses autodidactes, Theodore est une marque de vêtements à la fois éthique, confortable et élégante.

Repenser les indispensables pour en faire des pièces uniques de qualité, concevoir des accessoires utiles et tendances, renouveler le style en insufflant un esprit décalé aux détails soignés, voilà l’ADN de Theodore. Cette marque de vêtements insulaire dédiée aux enfants est avant tout l’affirmation d’un esprit mêlant haute qualité, décontraction et personnalité. Son ambition ? Vous donner les clés de l’élégance enfantine pour habiller vos envies et celles de vos enfants. Théodore, c’est d’abord une éthique : « chic, oui ! mais pas à n’importe quel prix. ». La marque fera ses premiers pas à Playtime Paris cet été sur l’espace NEW NOW. Nous avons donc voulu poser quelques questions à Julien Biasotto, co-fondateur de Theodore : genèse du nom de la marque, engagement éthique et projets d'avenir, il nous dit tout !

Dites-nous en un peu plus sur le nom de la marque ? Pourquoi Théodore ?

A tous ceux qui nous posent la question pourquoi Theodore, voici un début de réponse. Souvent lors d’une création de marque, la recherche d’un nom représentatif d’une volonté est un parcours du combattant. Dans notre cas, Theodore nous est venu presque naturellement… Attachés à l’île d’où nous sommes originaires, nous voulions faire un petit clin d’œil au seul souverain que la Corse ait jamais connu. Cet aventurier débarqué sur nos plages, érigé roi en quelques jours par une population en liesse correspondait bien par son profil va-t’en-guerre à l’idée que nous nous faisions du projet de nom de la marque. Dépassé cette considération historique, Theodore a pour objectif de mettre les enfants à l’honneur ! Nous voulions redonner ses lettres de noblesse à l’expression parfois justifiée d‘enfant roi car chez Theodore, nos vêtements, ce sont vos enfants qui en parlent le mieux…

ci-contre : Collection "New Napoleon", AW16


Pourquoi avoir choisi de créer une marque enfants éthique ? Est-ce que ce choix a eu des répercussions particulières sur votre processus de création ?

L’éthique n’est pas encore un principe totalement ancré dans le monde du prêt-à-porter enfant. Au quotidien, nous nous efforçons donc de diffuser des valeurs qui sont l’essence de notre marque. Attachés au monde qui nous entoure, nos confections sont réalisées dans le strict respect des normes environnementales. Écologie, sensibilisation, prise de conscience & enfance riment avec préservation et futur. Cette volonté comme l’esprit qui nous anime se fondent sur un choix sincère : le développement durable associé à la consommation raisonnée comme moteur de création pour préserver les générations futures.

Ce choix a bien évidemment des répercussions particulières dans notre processus de création / réalisation. L’essence même de notre engagement est de mener notre activité de manière responsable et durable afin de réduire au maximum notre empreinte écologique. Nous mettons donc en place des circuits courts avec l’ensemble de nos fournisseurs en matières premières pour réduire notre émission de Co2. De plus au niveau du choix des matières, nous avons franchi un nouveau cap dans cette quête d’excellence avec la collection été 2017 « Les Petits Monstres » qui a obtenu le certification GOTS, l’un des labels le plus réputé & contraignant en matière de conception de textiles biologiques. En effet, ce label, créé à l’initiative d’acteurs historiques dans le secteur environnemental reconnus dans leurs pays, induit un niveau élevé d’obligation. C’est aujourd’hui un label qui gagne sa reconnaissance par l’action directe des citoyens consommateurs et ce type de fonctionnement correspond totalement à notre volonté de mise en place à notre niveau d’un mode de consommation raisonnée et responsable ou l’homme serait au cœur des préoccupations.

Nouvelle Collection "Les Petits Monstres", SS17

Qu’est-ce qui a motivé votre engagement auprès de l’UNICEF ?

Les enfants étant notre préoccupation première, nous avons réfléchi à un engagement fort pour la protection de l’enfance à travers le monde. L’enfant est encore à l’heure actuelle dans certaines zones du monde considéré comme une excellente « main d’œuvre », peu chère & docile. Ce type de situation nous semble intolérable et c’est dans ce cadre que Theodore™ a choisi de s’engager auprès de l’UNICEF en contribuant au fonctionnement de cet organisme et plus particulièrement au financement de missions de lutte contre le travail des enfants.

Quels conseils donneriez-vous à d’autres jeunes marques de se lancer dans la production éthique ?

La production éthique nous l’avons vu induit des obligations élevées… Cependant, créer à travers ce mode de fonctionnement permet à la fois une valorisation des produits ainsi qu’un sentiment d’accomplissement personnel non négligeable. Certains écueils sont à éviter ; c’est pour cela que nos conseils vont surtout porter sur une rigueur (voire une intransigeance) à avoir envers les différents fournisseurs. L’idéal étant de créer une charte qui vous est propre à faire ratifier et respecter par tous les intervenants du process pour éviter toutes mauvaises surprises.

Quels sont vos projets d’avenir ? Pensez-vous qu’un jour, le monde aura un dressing « vert » ?

Nous avons d’innombrables projets dans la tête… Tout d’abord, continuer à structurer la marque pour diffuser notre esprit à travers nos créations à l’international. Développer de nouvelles gammes, la collection 2018 que nous présentons lors de ce salon répond à cette envie avec tout plein de surprises ! Et puis, peut être dupliquer l’esprit de nos créations textiles dans d’autres domaines comme l’art / décoration d’intérieur par exemple… Mais chut ! C’est un secret !

Collection "Sous l'eau", SS16

www.theodore-kids.com

link
https://www.iloveplaytime.com/fr/magazine/focus/when-theodore-combines-ethics-and-chic

Collection SS17 "Les Petits Monstres" © Theodore
Théodore, c’est d’abord une éthique : « chic, oui ! mais pas à n’importe quel prix. » Julien Biasotto, co-fondateur de Theodore
19

05
Focus